L'assurance habitation multirisques au sein d'une colocation

L'assurance habitation multirisques au sein d'une colocation

La colocation augmente les risques de vol et de détérioration des immeubles en location. C'est pourquoi dans ce cas, une assurance logement est obligatoire. L'assurance habitation en colocation est pourtant complexe ; elle engendre plusieurs questions, notamment qui va être le titulaire de l'assurance ? Comment en souscrire ? Ou encore que faire en cas de changement de colocation ?

Lequel des colocataires doit assurer le logement ?

Les colocataires doivent désigner un représentant pour assurer l'immeuble qu'ils louent en commun. Cette assurance peut déjà suffire pour contracter le bail de colocation. En ce qui concerne la réparation des préjudices, en matière de colocation, la responsabilité est repartie entre les colocataires en fonction de leur quote-part de loyer. Cependant, dans de telles circonstances, les litiges ne sont pas rares et pour en prémunir, les colocataires souscrivent souvent une assurance chacun de leur côté. Notez que sans une garantie des risques locatifs ou GRL, aucune location ou colocation ne peut avoir lieu. C'est le seul contrat d'assurance obligatoire en matière d'habitation.

Comment souscrire une assurance en colocation ?

Dans le cas d'une colocation avec un seul contrat de bail, deux modes de souscriptions sont envisageables.

  • La souscription commune : une seule assurance pour couvrir tous les colocataires.
  • La souscription individuelle : chaque colocataire souscrit une assurance à titre individuelle pour éviter les conflits en cas de sinistre.

Il est aussi possible que le bailleur et les colocataires conviennent par une clause dans le bail que le bailleur souscrit une garantie pour le compte de ses clients moyennant un surplus dans les mensualités. Dans ce cas, si un nouveau colocataire s'ajoute dans la liste, il devrait souscrire une assurance à titre individuelle. Découvrez également sur http://www.avis-assurance.fr comment souscrire à une assurance.

Ajout ou suppression d'un colocataire

Départs, arrivés, ajouts : les changements en matière de colocation ont un effet sur le contrat d'assurance. Pour bien agir dans ces cas, il faut faire un avenant au bail. Un avenant consiste notamment à rédiger un document complémentaire constatant la modification sur l'accord commun entre les deux parties. L'avenant est toujours indispensable lorsqu'une seule assurance couvre tous les colocataires.

Notez que pour ne pas être en faute devant la loi, les colocataires doivent présenter une attestation d'assurance au propriétaire, au début du contrat et tous les ans. Le cas contraire, après une mise en demeure, le bailleur pourra résilier le bail.

Garantie d'une assurance en colocation

L'assurance souscrite collectivement par les colocataires ou la garantie risques collectifs couvre uniquement les dégâts causés à l'immeuble. Elle ne garantit pas en effet, les sinistres sur les biens appartenant aux colocataires, ainsi que les préjudices que les colocataires peuvent porter aux voisins. Si l'un de ces derniers possède un chien par exemple, il doit absolument souscrire une assurance multirisque habitation qui couvre sa responsabilité civile ainsi que tous ses biens, ses objets de valeur et matériels sensibles (ordinateurs portables, home cinéma, etc.). Souscrire une assurance MRH lui protègera aussi contre bien de sinistres comme le feu, l'explosion, les catastrophes naturelles, la brise de glace ou encore les dégâts des eaux.

Autres articles

Que comprends un contrat d'assurance mrh ?

L'assurance Multirisque Habitation ou MRH est le contrat d'assurance habitation ultime. Elle est destinée à protéger non seulement les biens,...